Menu

En 2010, l’écrivain Liu Xiaobo recevait le prix Nobel de la paix. En 2009, il était condamné à 11 ans de prison par le gouvernement chinois. Son crime ? Être le co-auteur de la Charte 08, un manifeste signé par 303 intellectuels et activistes pour promouvoir la réforme politique dans la République populaire de Chine. Malade d’un cancer du foie, la Chine lui refuse un traitement médical et Liu Xaobo meurt le 13 juillet 2017.

Sa femme Liu Xia, peintre, poète et photographe elle aussi signataire de la Charte 08, est placée en résidence surveillée le 18 octobre 2010. Retenue prisonnière dans sa propre maison, on ne lui permet pas de communiquer avec son mari à qui l’on a retiré le droit d’utiliser ne serait-ce que du papier et un crayon. Liu Xia sombre dans la dépression et, en 2014, fait une crise cardiaque. On ne lui permettra de quitter brièvement sa résidence surveillée et de retrouver son mari qu’en juin 2017, lorsque Liu Xiaobo est transféré dans un hôpital. Depuis, Liu Xia est toujours emprisonnée chez elle. Les États-Unis et l’Allemagne ont répété leurs propositions d’accueillir Liu Xia sur leur territoire, propositions auxquelles le gouvernement chinois refuse de donner suite.

Le mois dernier, Liu Xia confiait à son ami Liao Yiwu son désir de mourir.

Aujourd’hui, cela fait huit ans que Liu Xia est isolée du reste du monde. Amnesty International et PEN America, la branche américaine de PEN International, une association d’écrivains promouvant la liberté d’expression et défendant la libre circulation des idées, réitèrent leur appel à libérer Liu Xia.

Des écrivains venus de tous horizons s’unissent pour demander la libération de Liu Xia, parmi lesquels Ma Thida, Ayelet Waldman, Alec Soth et J.M. Coetzee.

Ma femme et moi avons choisi de lire Un réveil en sursaut, moi en français et elle en anglais. Pour nous qui sommes libres de nos mouvements, n’oublions pas que la liberté des autres n’est pas un acquis. Ni l’amour d’un être humain pour un autre, ni la possibilité de mettre ses idées par écrit ne devraient être une cause d’emprisonnement. En partageant ses mots et ses idées, en faisant entendre sa voix, peut-être parviendrons-nous à changer le cours des choses. En tous cas, je l’espère.

Ressources : Poèmes de Liu Xia traduits en français

Écrire un commentaire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.